Aller au contenu principal

À propos de la TTF

L’enseignement n’est pas possible sans un nombre suffisant d’enseignants qualifiés et motivés

Établie en 2008, suite à la Déclaration d’Oslo, l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030, aussi appelée Équipe spéciale sur les enseignants (TTF), est une alliance mondiale unique et indépendante qui se consacre exclusivement aux enseignants et aux questions relatives à la profession enseignante. Elle est chargée de mener des activités de plaidoyer, d’élargir les connaissances et de soutenir les pays sur les questions et les thématiques abordées dans la cible 4.c de l’ODD 4.

Au nombre des membres de la TTF figurent des gouvernements nationaux, des organisations intergouvernementales, des ONG, des agences internationales de développement, des organisations de la société civile, des fondations du secteur privé et des agences des Nations Unies, qui travaillent ensemble afin de favoriser les synergies aux niveaux national, régional et mondial dans le cadre des travaux sur les questions relatives aux enseignants et à l’enseignement.

Les objectifs de la TTF sont ancrés dans les Objectifs de développement durable (ODD) de 2015, notamment l’ODD 4, l’objectif consacré à l’éducation, visant à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et [à] promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Le Cadre d’action Éducation 2030 relatif à l’ODD 4 adopté en 2015 souligne que les enseignants sont un facteur clé pour parvenir à une éducation équitable, inclusive et de qualité pour tous d’ici à 2030. D’après la cible 4.c de l’ODD 4, d’ici à 2030, nous devons « accroître considérablement le nombre d’enseignants qualifiés, notamment au moyen de la coopération internationale pour la formation d’enseignants dans les pays en développement, surtout dans les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement ».

Selon l'Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), le monde fait face à une grave pénurie d’enseignants qualifiés. En 2016, il estimait qu'il fallait recruter 69 millions d’enseignants pour parvenir à assurer l’enseignement primaire et secondaire universel d’ici 2030 : 24,4 millions d’enseignants dans l’enseignement primaire et 44,4 millions d’enseignants dans l’enseignement secondaire. La pénurie d’enseignants la plus grave touche l’Afrique subsaharienne, où plus de 70 % des pays font face à des pénuries d’enseignants dans l’enseignement primaire, ce nombre s’élevant à 90 % pour l’enseignement secondaire.

 
Structure de la TTF

Pour que la TTF puisse s’acquitter de son mandat, sa structure se compose:

Partenariats

En tant que réseau mondial, la TTF cherche à coopérer dans une très large mesure avec d’autres organisations et réseaux qui travaillent sur des questions relatives aux enseignants, tels que le Comité directeur ODD – Éducation 2030, l’équipe du Rapport mondial de suivi de l’éducation, etc. Elle s’appuie fortement sur l’expertise des institutions académiques et de recherche spécialisées dans l’enseignement et les questions relatives aux enseignants.

Financement de la TTF

La TTF est actuellement financée par les Gouvernements de l’Allemagne et de la Norvège et par la Hamdan Foundation. L’Indonésie et l’Arabie saoudite apportent quant à elles des contributions en nature. Vous trouverez des informations complémentaires sur notre budget annuel dans nos Rapports annuels.

Documents connexes