Aller au contenu principal

Cette émission radiophonique en Ouganda incite les enseignants à prendre des risques et à essayer de nouvelles idées

/

Ce blog est animé par STiR Education Ouganda dans le cadre du 13ème Forum de dialogue politique sur l’innovation dans les politiques et les pratiques enseignantes au service du redressement de l’éducation, qui se a eu lieu les 2 et 3 décembre à Kigali (Rwanda), et en ligne.


La pandémie de COVID-19 représente un énorme défi pour le système éducatif ougandais. Une année de fermetures d’écoles a bouleversé la vie de 10,2 millions d’enfants et de 200 000 enseignants.

La réponse initiale du pays à cette situation a principalement consisté à garantir la continuité de l’apprentissage pour tous les enfants. Cependant, les enseignants n’ont pas été impliqués dans ce processus, ce qui a vraisemblablement rendu leur soutien aux élèves moins efficace une fois les écoles rouvertes.

Les fermetures d’écoles pendant la pandémie ont également eu d’autres répercussions sur les enseignants. La COVID-19 a causé à de nombreux enseignants un stress social et émotionnel, en raison du manque de clarté entourant leurs obligations et la manière dont ils peuvent rester en contact avec les élèves pour les aider dans leur apprentissage.

Prendre la parole sur les ondes

STiR Education, une ONG internationale qui s’efforce de remotiver les enseignants et les responsables de l’éducation, a proposé une solution innovante pour l’Ouganda, qui a permis d’atténuer les répercussions de la COVID-19 sur les enseignants et le système éducatif dans son ensemble, et de les préparer à retourner à l’école.

STiR a travaillé en étroite collaboration avec de hauts fonctionnaires du ministère de l’Éducation et des Sports du pays pour mettre au point un programme radiophonique de développement professionnel continu destiné aux enseignants. Il s’agissait d’une session de 30 minutes diffusée à la radio nationale et locale toutes les deux semaines.

Les sessions étaient basées sur des stratégies d’enseignement simples mais efficaces, fondées sur des données probantes, pour aider tous les enseignants à progresser et à améliorer leur pratique. Chaque leçon était accompagnée d’un document d’une page ou d’une infographie partagée sur WhatsApp pour enrichir le contenu. STiR a également partagé les enregistrements de chaque émission avec les responsables afin qu’ils puissent les transmettre aux enseignants. De cette manière, l’ONG a veillé à ce que le plus grand nombre possible d’enseignants puissent s’intéresser au contenu.

STiR a cependant reconnu qu’il n’était pas suffisant de n’impliquer que les enseignants dans ce processus. L’ONG a donc mis en place des séances hebdomadaires d’accompagnement individualisé avec les responsables de district, dans le but de les aider à animer des conférences téléphoniques bimensuelles avec de petits groupes de chefs d’établissement afin d’examiner le contenu des leçons radiophoniques et d’élaborer des plans pour les enseignants qu’ils soutenaient. Les émissions ont ainsi touché un maximum de personnes, et cela a permis de mobiliser durablement l’ensemble du système éducatif.

Raviver la motivation

L’organisation affirme que les résultats de cette innovation ont été positifs. Les leçons radiophoniques ont inspiré les enseignants et les ont encouragés à prendre des mesures pour améliorer leur enseignement, tandis que les supports de suivi partagés sur WhatsApp ont encore renforcé leur développement professionnel.

Selon STiR, la radio présente un énorme potentiel de diffusion de l’enseignement professionnel pour les enseignants en période de fermeture des écoles et de restrictions des déplacements.

Les enseignants du programme ont appris à croire en leur capacité à créer le changement. Ils ont cultivé un état d’esprit de perfectionnement, ont appris et promu des pratiques sûres concernant la COVID-19 et ont comblé des lacunes relatives à leurs propres pratiques d’enseignement, et ce, tout en se préparant émotionnellement à leur retour dans les écoles.

Apprendre à combler des lacunes par l’enseignement

STiR Education a été heureuse d’apprendre que certains chefs d’établissement ont acheté des radios pour les salles du personnel afin de renforcer la mobilisation des enseignants. L’organisation indique qu’elle s’est également efforcée de trouver des moyens de partager des témoignages d’enseignants qui ont trouvé ces contenus radiophoniques particulièrement utiles. Par exemple, certains enseignants se réunissent en petits groupes, écoutent la leçon, puis appellent pour dire comment ils prévoient de soutenir les apprenants dans la communauté en vue de la réouverture des écoles.

Cette année, dans ses émissions, STiR a porté une attention particulière au bien-être psychosocial et socio-émotionnel des enseignants. En vue d’améliorer l’apprentissage à grande échelle de manière durable et équitable dans un monde en rapide mutation, il est possible de renforcer la résilience émotionnelle des enseignants en favorisant les sentiments de sécurité, de confiance envers les autres, d’estime de soi et d’espoir pour l’avenir.

Un juste milieu

La radio s’est avérée être un moyen rentable de diffuser des contenus de formation des enseignants dans les 40 districts et municipalités (et au-delà) dans lesquelles STiR intervient. Grâce à cette innovation, STiR a également réussi à atteindre des enseignants en dehors de ses districts d’intervention dans l’est, le centre et le nord de l’Ouganda.

Toutefois, STiR précise que tout n’a pas été facile. L’ONG s’est heurtée à deux obstacles majeurs : tout d’abord, la couverture inégale du réseau mobile a nui à la qualité des conférences téléphoniques des chefs d’établissement. L’équipe de STiR a essayé de remédier à ce problème en programmant les appels à l’avance afin que les dirigeants s’assurent de se trouver dans un endroit où la réception du réseau est bonne. Le partage de contenu via WhatsApp a également contribué à atténuer ce problème.

Deuxièmement, cette approche offrait aux enseignants peu de possibilités de collaborer et de partager des plans de développement professionnel. En réponse, STiR a proposé aux enseignants d’appeler à la fin de chaque leçon pour faire part de leurs commentaires et recevoir un retour sur leurs plans de la part de leurs collègues. STiR remarque que cela a créé un sens de la communauté et a aidé les enseignants à acquérir la confiance nécessaire pour collaborer et échanger leurs commentaires.

Pour l’avenir, l’équipe de STiR reconnaît qu’il est essentiel que la formation radiophonique réponde aux besoins psychosociaux et pédagogiques des enseignants afin qu’ils puissent, à leur tour, aider ceux à qui ils enseignent à acquérir des compétences et des connaissances, à adhérer à des valeurs et à adopter certaines attitudes. Cela peut être réalisé par des activités qui améliorent le bien-être émotionnel des enseignants ainsi que leur pratique pédagogique.

La pandémie a sans aucun doute posé de multiples défis à l’éducation dans le monde entier. L’innovation sera déterminante pour accélérer la reprise de l’éducation. STiR déclare : « Nous sommes fiers de contribuer au développement professionnel continu des enseignants en Ouganda via des émissions de radio, WhatsApp et des appels d’accompagnement professionnel individualisé hebdomadaires, notamment dans la mesure où cette initiative sera bénéfique aux personnes qui ont le plus besoin de notre aide et de notre soutien : nos écoliers. »

STiR Education participe au Forum de dialogue politique de cette année. Pour en savoir plus sur l’événement, cliquez ici.


Les désignations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’UNESCO ou de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030 aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les idées et les opinions exprimées dans cette publication sont celles des auteurs ; elles ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l’UNESCO et n’engagent en aucune façon l’Organisation.

Crédit photo : STiR Education Ouganda