Aller au contenu principal

Les efforts de retour à l’école doivent inclure les enseignants

/

L’Équipe spéciale sur les enseignants, l’UNESCO et l'Organisation internationale du Travail ont élaboré des orientations destinées à soutenir les autorités nationales dans leurs efforts de réouverture des écoles, examinant en particulier la meilleure façon de soutenir les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation lors de la planification et dans les processus de retour à l’école.

Depuis le début de la crise du COVID-19, les enseignants ont joué un rôle essentiel dans l’assurance de la continuité pédagogique par l’apprentissage à distance, chaque fois que possible, et dans la prise en compte du bien-être des apprenants. Avec la réouverture des écoles, les enseignants, les responsables scolaires et le personnel de soutien à l’éducation vont continuer de jouer un rôle clé dans la création d’espaces d’apprentissage sûrs, dans l’ajustement des programmes d’enseignement et de l’évaluation, et dans le soutien aux apprenants marginalisés.

Dans le sillage de l'Appel à l’action lancé par l’Équipe spéciale sur les enseignants, les orientations conjointes de l’UNESCO, de l’Équipe spéciale sur les enseignants présentent une série de recommandations à l’intention des décideurs politiques, tout en reconnaissant la nécessité pour les pays d’identifier leurs propres priorités en fonction de leur contexte national et local.

Ces orientations mettent en évidence la façon de garantir que les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation bénéficient d’un soutien adéquat dans les efforts de réouverture des écoles, en particulier :

  • Inclure les enseignants et leurs organisations dans la planification du retour à l’école

Les pays devraient veiller à ce que toutes les perspectives soient entendues lors de la planification de la sécurité à l’école et de l’élaboration de pratiques d’enseignement destinées à atténuer les déficiences de l’apprentissage après la pandémie. Les enseignants, le personnel de soutien à l’éducation et leurs représentants doivent être consultés dans la prise de décision et la planification, notamment en ce qui concerne le calendrier et les processus pour la réouverture des écoles en toute sécurité.

 

  • Garantir la sécurité des apprenants et de tout le personnel éducatif des écoles

Les mesures visant à assurer la sécurité et la santé dans les écoles, pour les apprenants et le personnel, devraient être adaptées au contexte local, les autorités nationales fournissant aux enseignants des informations sur les risques encourus dans le cadre scolaire.

Les enseignants et leurs organisations représentatives devraient participer aux discussions sur la façon d’appliquer les normes internationales dans leur salle de classe et à l’échelle de l’école, sur l’élaboration de critères d’évaluation et sur les règlements portant sur la réorganisation de l’apprentissage en classe. Ils devraient également participer à l’élaboration de mesures pour faciliter la distanciation physique.

 

  • Reconnaître l’importance du bien-être psychologique et socio-émotionnel des enseignants et du personnel de soutien à l’éducation

Lors de la réouverture des écoles, les enseignants doivent faire face à la fois aux risques pour la santé et à une charge de travail accrue pour enseigner de façon nouvelle et parfois difficile, souvent sans formation adéquate. Les autorités nationales doivent veiller à ce que les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation bénéficient d’un soutien psychosocial continu pour assurer leur bien-être socio-émotionnel. Cela sera particulièrement important pour les enseignants qui sont chargés d’offrir ce même soutien aux élèves et aux familles..

 

  • Aider les enseignants à s’adapter aux nouvelles conditions d’enseignement

L’inclusion des enseignants et de leurs organisations représentatives dans les discussions sur le retour à l’école est également essentielle afin que les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation bénéficient d’une formation et de ressources adéquates pour reprendre l’enseignement en classe, dans le respect de la réglementation sur la distanciation physique.

Ils doivent participer aux consultations nationales pour identifier les principaux objectifs en matière d’éducation, réorganiser les programmes d’enseignement et harmoniser l’évaluation sur la base du calendrier scolaire révisé. Ils devront être consultés sur les questions relatives à la réorganisation du travail en classe.

 

  • Veiller à ce que les conditions de travail des enseignants soient protégées

Les efforts en vue du retour à l’école pourraient révéler des lacunes dans les ressources humaines et créer des horaires de travail et des emplois du temps compliqués. Les enseignants et leurs organisations représentatives devront être inclus dans le dialogue sur l’élaboration de stratégies de recrutement rapide en respectant un minimum de qualifications professionnelles et en protégeant les droits et les conditions de travail des enseignants.

 

  • Maintenir ou accroître les ressources financières

Pour assurer la continuité pédagogique, les autorités éducatives vont devoir investir dans les enseignants et dans le personnel de soutien à l’éducation, non seulement pour maintenir les salaires, mais aussi pour fournir une formation et un soutien psychosocial essentiels. Il est important que les gouvernements résistent à l’adoption de pratiques susceptibles de porter préjudice à la profession enseignante et à la qualité de l’éducation, telles que l’augmentation du nombre d’heures d’enseignement ou le recrutement d’enseignants non qualifiés. Les gouvernements devraient également faire preuve de courage pour que les prestataires privés continuent de verser des salaires réguliers aux enseignants et aux autres membres du personnel de soutien. 

 

  • Permettre aux enseignants de s’exprimer sur le suivi de la situation du retour à l’école

Il sera essentiel de procéder à un suivi-évaluation rapproché du retour à l’école pour adapter la stratégie et éclairer la prise de décision. Les enseignants et les responsables scolaires devront être consultés dans l’élaboration des cadres de mesure et de comparaison des progrès accomplis grâce aux efforts de retour à l’école. 

 

Vous pouvez télécharger les Orientations en anglais et en français (la version en espagnol sera disponibles prochainement).