Aller au contenu principal

La gestion des enseignants dans les camps de réfugiés : le cas de l’Éthiopie

/

L’Institut international de planification de l'éducation (IIPE-UNESCO) et l’Education Development Trust sont heureux d’annoncer la publication du Teacher Management in Refugee Settings: Ethiopia, la première d’une série d’études de cas nationales visant à identifier les politiques prometteuses en matière de gestion des enseignants du primaire dans les différentes régions du monde accueillant des réfugiés.

Les enseignants sont un pilier de l’apprentissage. Pour les enfants réfugiés, les enseignants sont bien plus encore : des éducateurs, des mentors et des liens vers un nouveau domicile. La présence d’enseignants bénéficiant du soutien nécessaire peut permettre aux réfugiés de prospérer. Cela est également le cas en Éthiopie, où se concentre l’une des plus importantes populations de réfugiés d’Afrique, qui est passée de 100 000 personnes en 2008 à 680 000 en 2019, dont un quart d’enfants. Connaître le profil des personnes qui enseignent dans les camps de réfugiés et savoir comment elles sont gérées constituent deux éléments cruciaux pour leur avenir.

Cette étude reconnaît que les enseignants sont eux-mêmes des membres des communautés affectées et de potentiels agents de réformes politiques positives. Elle identifie les stratégies d’exécution et les politiques prometteuses en matière de gestion des enseignants du primaire dans les régions accueillant des réfugiés et révèle les domaines qui doivent faire l’objet de nouvelles politiques et de mise en œuvre abouties. Cette étude de cas a été rendue possible grâce au généreux soutien de l’UNICEF en Éthiopie.

Elle est disponible en anglais à l’adresse suivante : https://bit.ly/3fBcMAG