Aller au contenu principal
Télécharger
  • ILO, UNESCO
  • 2020
  • 1.4 Mo
  • pdf
  • EN

Colloque africain sur la qualité de l’éducation de la petite enfance et la professionnalisation des éducatrices et des éducateurs

Les faits montrent que les éducateurs et les enseignants sont le principal moteur d’une éducation de qualité. Lorsqu’ils sont qualifiés, bien formés et soutenus et qu’ils jouissent de conditions de travail adéquates, ils sont en mesure de fournir aux enfants des expériences d’apprentissage de qualité qui les mèneront à des résultats positifs en matière de développement et de réussite scolaire. Étant donné que l’éducation de la petite enfance (EPE) représente un moment particulièrement propice pour jeter les bases solides de l’apprentissage et du développement des enfants, les systèmes éducatifs devraient s’attacher davantage à constituer un corps enseignant qui couvre les premières années et à mettre en œuvre des mesures qui encouragent la professionnalisation des éducateurs en EPE. Cependant, les éducateurs en EPE sont souvent confrontés à un manque de possibilités de formation et de développement professionnel, de soutien pédagogique, de cheminements de carrière et de conditions de travail adéquates. Ces défis doivent être relevés d’urgence pour que les droits des enfants à des soins et à une éducation de qualité soient respectés dès leur plus jeune âge et qu’ils aient ainsi les moyens de réussir plus tard dans leur scolarité et leur vie.

Dans ce contexte, le Ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Royaume du Maroc, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) ont organisé le Colloque africain sur la qualité de l’éducation de la petite enfance et la professionnalisation des éducatrices et des éducateurs les 4 et 5 décembre 2019 à Casablanca (Maroc), en partenariat avec l’Agence allemande de développement et de coopération (BMZ/GIZ), l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030 (TTF), la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS), le Centre régional pour l’excellence et la qualité dans l’éducation (RCQE), la Coopération monégasque au développement, avec l’appui de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) en tant que transporteur officiel.

Le colloque a réuni des participants de 18 pays africains, la Conférence des Ministres de l’éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), l’UNICEF, la Banque mondiale et le Pôle de qualité inter-pays sur le développement de la petite enfance en Afrique (PQIP-DPE) pour :

  • réaffirmer l’importance d’accroître les investissements en faveur d’une éducation de la petite enfance équitable et de qualité et de la professionnalisation des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance ;

  • échanger les bonnes pratiques, les expériences et les défis concernant la professionnalisation du personnel de la petite enfance et la promotion de services équitables et de qualité dans ce domaine.

Le colloque a abouti à l’adoption de la Déclaration et appel à l’action de Casablanca sur la qualité de l'éducation de la petite enfance et la professionnalisation des enseignants et des éducateurs.